Archives pour la catégorie En vers et contre tout

Addiction

Je ne vois plus les heures

Je ne vois plus le temps

Je n’ ai plus de peur

Tout me parait évident

Je n’ ai plus les mots

Je ne cherche plus l’ espoir

Juste l’ odeur de sa peau

Juste l’ etincelle de son regard

Je n’ ai plus besoin de fuir

Juste l’ envie de rester

Dans ses bras me blottir

Maitre de mes pensées

Et regarder a nouveau le ciel

A ses cotés

Protégés de ses ailes

Rien ne peut arriver .

L .

 

 

 

 

 

 

 

Etoile d’ un soir .

Un moment de douceur , une minute d’ eternité lorsque les pensées se rencontrent ,
se touchent , mais sans pouvoir s’ approcher …

Un moment de doute , lorsque la lumiere s eteind entre tes mains , quand
tes incertitudes caressent nos matins …

Ombre et lumiere qui se cherchent desesperement

Besoin de vivre besoin de toi  tout simplement

Etoiles filantes poussés au grés du vent

entre nos bras defile la nuit des temps .

Un moment febrile , une minute loin de tout , lorsque dans tes bras j oublie tout ,
je me perd , j approche les cieux

Un moment d’ abandon , lorsque je ne cherche plus que le gout de tes levres , l
‘ étincelle de tes yeux

Ombre et lumiere qui se cherchent desesperement

besoin de vivre besoin de toi tout simplement

Etoiles filantes poussés au grés du vent

Entre nos bras defile le firmament .

Je m’evapore , je cherche encore , au fond de toi , cet autre moi ,

Je m’ evapore , je cherche encore , le son de ta voix , qui t appel a moi

Je m’ evapore , dans cet ailleurs , de toi à moi , encore une fois

Je m’ evapore au creux de toi

L.

rappel

Nier l’évidence, ne rien dire, faire semblant

Etre certaine de ne pas être à la hauteur

Mais ne pas trouver la réponse pour autant

Et laisser passer l’heure

Horrible et si longue soit elle

On s’oublie un peu plus on s’efface

Torture qu’on prend sans comprendre

Aux détours des chemins sans trace

Tout en espérant que l’autre puisse l’entendre

Soupirer se morfondre dans cette solitude

Et pourtant se relever tout n ai que lassitude.

L.

Brisée

brise2.jpg

Imperceptible est la coupure

Trop lourd est le choix

Irreparable est la blessure

Entre toi et moi .

L.

brise3.jpg

 

Petites pensées

Le flot de l’ ignorance

La vie en amertume

Ce long souffle doux

Que tu versais sur moi

L.

——————————————————————–

Le coeur gonflé de larmes

La tete remplie d’idée

Et le monde à coté

L.

———————————————————————

Plonger vers l’infini

Dans les flôts incertains

De la mort, de la vie

Je ne sais plus trés bien

L.

———————————————————————

Si il y avait des mots

Pour decrire mes flôts

Je serais moin noire

Si il y avait des maux

Plus loin un peu moin faux

Il y aurait l’espoir

L.

——————————————————————–

La volonté d’aimer

C’est le rêve du poëte sans inspiration

C’est un monde sans illusion

C’ est une lassitude sans fin .

L.

 

 

Virtuel

De phrase en romance

Tout s’ecrit entre nous

De peur en souffrance

Une lumiere née en nous

Dans ce ciel immense j ai trouvé mon echo j’avoue

Virtuel mais pas irreel

Ont se trouvent quand on ne cherche pas

Eternelle souvent immortelle

Il suffit de suivre cette voix

Virtuel mais si reel

Qui nous unis pas à pas

Spirituelle j’ouvre mes ailes

Et je me fond en toi

De phrase en emotion

Tout s’esquisse entre nous

De melancolie en passion

On ne controle rien du tout

De phrase en romance

C’est ecrit entre nous

D’errance en souffrance

On c est trouvé un tout

De jour ou de chance

L’ amour se vit c’ est tout

L’ amour se vit en tout

Si l’ amour c’était nous

Virtuel mais pas irreel

On se retrouve chaque fois

Eternel pour toujours immortel

Guidés au son de nos voix

Virtuel mais si reel

Quand il n y a plus que toi

Spirituels ouvront nos ailes

Perdus au creux de nos bras

L.

 

Comedie

Un soir de brume

Où tout reste sans geste

Vagues d’ ecume

Ramene la detresse

L’illusion qui menace

Le reste, le tout, l’ultime

Ne trouver aucune trace

Tourbillon dans les abimes

Artifice de l’amour

Des solitude passées

La lueur du jour

Qui d’ un seul coup parait

De lutte en corp a corp

Il nous faut être dur

Meme joueur rejoue encore

De blessures en armures

Dans la rue de l’oublie

De souffrance en errance

Comediens de la vie

Jouons l’ indifference

Mirroir terni des sentiments d’antan

Cette incertitude qu on reconnait trop souvent

le voile de la nuit se déchire , la pensée reprend ses droits

Parmis les myriades d’etoiles jusqu’ à la prochaine fois .

L.

Des jours et des nuits

Quand ma lueur s’eteind

Je laisse tout je suis ma voix

Pour tracer ces chemins

Qui n’ appartiennent qu’à moi

Des instants de poussiéres

Que le vent même ne detruit pas

Bercée par ma lumiere

Je sais enfin pourquoi .

Je passe des jours et des nuits

A juger mes silences

Peu m’importe alors qui je suis

Je choisis mes absences

Du jour ou bien de la nuit

Ca n’ a que trés peu d’ importance

Drappée par le voile de ma vie

Je veux saisir ma chance .

L.

Parfum

Je partirais fatiguée

Et quand je reviendrais

Tu ne seras plus là

Ma vie aura changée

T’aurais-je oublié

Je ne sais pas

Mais je garderais à jamais

Le parfum que tu avais

Deposé sur moi

L.

Haine

Un jour je t’ai aimé

Une nuit je t’ai désiré

Un matin je t’ai detesté

Et j’ ai crié ton nom dans les tenebres glacées

J’ ai pleuré ton image dans les neants infinits

J’ ai revé ton depart pour ne plus voir ta vie

Mais tu resteras en moi gravé

Un jour je te dirais

Une nuit je t’appelerais

Un matin je t’abandonnerais 

L.


12

Auteur:

ldelange

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 0 visiteur en ligne
octobre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Commentaires récents


Au paradis des Yeux, Des fi... |
moseart |
blog gay |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sextoys sexshop - sites de ...
| TEENS
| unpas2plus